Expo: Jannis Pcychopedis “La Poésie de Face”

Γιάννης Ψυχοπαίδης
“La Poésie de Face”

Η Γκαλερί THEOREMA έχει την τιμή να σας προσκαλέσει στα εγκαίνια της έκθεσης του ζωγράφου Γιάννη Ψυχοπαίδη στις 30 Μαϊου 2007. Η έκθεση θα παραμείνει ανοιχτή για το κοινό μέχρι τις 07 Ιουλίου 2007

Jannis Pcychopedis
” La Poésie de Face

La Galerie THEOREMA a l’honneur de vous inviter  au vernissage de l’exposition  du peintre Janni Pcychopedi 30 mai 2007. L’exposition sera accessible au public jusqu’au 07 July 2007

Theorema Art Gallery: 30.05.2007 – 07.07.2007

“La grande aventure de la parole poétique avec ses différents aspects expressifs ainsi que la conception poétique du monde, rejoignent leur équivalent approfondi, leur prolongement naturel dans les figures des poètes eux-mêmes. Respectivement, leurs visages transmettent une partie de leur aura dans leur expression verbale en dotant leur poésie des traits de leur propre physiologie. A travers le regard, le mouvement, la posture, le candide ou au contraire le maniéré, se dépiste furtivement un lien plus approfondi de la figure et du corps de l’auteur avec la figure et le corps de sa poésie.

Jannis Psychopedis
“La Poésie de Face”

La grande aventure de la parole poétique avec ses différents aspects expressifs ainsi que la conception poétique du monde, rejoignent leur équivalent approfondi, leur prolongement naturel dans les figures des poètes eux-mêmes. Respectivement, leurs visages transmettent une partie de leur aura dans leur expression verbale en dotant leur poésie des traits de leur propre physiologie. A travers le regard, le mouvement, la posture, le candide ou au contraire le maniéré, se dépiste furtivement un lien plus approfondi de la figure et du corps de l’auteur avec la figure et le corps de sa poésie.
Les rayures du visage, les traits et le caractère demandent d’être empreints au travers de la peinture et à assujettir- sous licence poétique- quelques éléments des resplendissements et de la fluidité de la parole poétique, qui s’envole à jamais, se fuit et se perd. Les paroles s’envolent, les visages regardent, se rappellent et nous rappellent…La figure du poète se modèle via la matière picturale, l’effacement et l’écriture, la ligne et la tache, la trace et les jeux d’ombre-lumière. Les ombres et les lumières du visage comme un contrepoint aux formes et aux couleurs de l’écriture poétique. Images des figures, images de la poésie.
Ces portraits sont nés au cours des années précédentes, sans suite et sans enchaînement, entre des lectures et relectures des poèmes et des vers, à des moments de reculement ou d’extraversion, de détente ou de bouleversement, d’intensité, de nostalgie ou de contemplation. Et toujours, en guise de pain béni, une récompense mystique aux représentés et aux sentiments vivants, profondément authentiques que nous accorde leur si différent univers poétique.

……………….
view the catalogue to read the full text

About the Artist

Jannis Psychopedis est né à Athènes en 1945. En 1963, il entreprend ses études à l’École Supérieure des Beaux Arts d’Athènes, à l’Atelier de Gravure, et accomplit ses études en 1968, avec l’obtention des diplômes à la fois artistique et théorique.

En 1970, il reçoit une bourse du Service Allemand d’Échanges Académiques (DAAD) et s’inscrit à l’Académie des Beaux Arts de Munich pour des études post-universitaires en peinture. De 1970 à 1976 il vit et travaille à Munich.

À l’Académie de Munich il étudie pendant un an à l’Atelier de Peinture du professeur H. Kaspar et pendant quatre ans à l’Atelier de Peinture du professeur K. F. Dahmen. Il achève ses études en 1976, et en 1977 il est invité comme boursier du programme artistique de Berlin ouest à y vivre et travailler.

À Berlin ouest il habite jusqu’en 1986, travaillant et participant activement à la vie artistique de la ville, en collaboration avec des galeries, des musées, des groupes artistiques et des institutions artistiques. Il organise des expositions individuelles de son œuvre et participe en plusieures expositions collectives, à Berlin et autres villes de l’Allemagne ainsi qu’en d’autres pays européens. En même temps, il suit, à l’Université de Berlin ouest, des cours /////// en Sociologie et en Histoire d’Art.

En 1980-81, a eu lieu une grande exposition itinérante de ses œuvres en trois grandes pinacothèques de l’Allemagne de l’Ouest (Kunstverein Kassel, Kunsthalle Darmstadt, Overbeck-Gesellschaft, Lübeck),  et en 1981 l’Académie des Arts de Berlin ouest lui consacre  une grande exposition individuelle.

En 1984, la Glyptothèque de Munich, au Musée de la Collection des Antiquités de l’État, organise la première grande rétrospective de la série « La lettre qui n’est pas arrivée » (première période 1977-1984).

En 1985,  suit sa deuxième grande  rétrospective de la série « La lettre qui n’est pas arrivée » à la Pinacothèque Municipale Körnerpark de Berlin ouest.

En 1987, se réalise sa première grande rétrospective  en Grèce, à la Pinacothèque Municipale de Rhodes, et en 1988 une autre rétrospective  (œuvres de1962-1988) à la Pinacothèque Pieridis d’Athènes.

En 1987, sans avoir définitivement quitté Berlin ouest, il s’installe à Bruxelles, où il vit et travaille jusqu’en 1992. Depuis 1992 il vit et travaille surtout en Grèce, participant en plusieurs événements artistiques, tant en Grèce qu’à l’étranger.

En 1994, il est élu professeur à l’École Supérieure des Beaux Arts à Athènes.

En 1995, a eu lieu une exposition rétrospective de ses œuvres (1962-1995) au Musée Macédonien de l’Art Contemporain à Thessalonique. En 1998, la Fondation Kydonieos à Andros, présente une grande exposition  rétrospective intitulée « Croisements » (1962-1998).

En 2001, la Fondation Culturelle de la Banque Nationale (MIET) lui organise à Patras et à Thessalonique la  rétrospective de la série « La lettre qui n’est pas arrivée » – Sélections, 1977-1996.

Depuis les années soixante il a été membre du Groupe Artistique « A » à Athènes et membre de l’équipe picturale de la revue Epitheorisi Technis (Revue de l’Art).

Ensuite il fut membre fondateur du groupe des « Nouveaux Grecs Réalistes » (1971-1973) ainsi que membre fondateur du KET (Centre des Arts Plastiques) (1974-1976).

En 1974-75, il fut membre invité du groupe artistique 10/9 de Munich, aux manifestations duquel il a activement participé, tandis que dans les années suivantes il participa dans d’autres entités artistiques.

Lors de son séjour à Munich (1970-1976) il  a collaboré avec plusieurs groupes à la fois artistiques, étudiants et ouvriers pour la création de manifestations et d’actions artistiques-éducatives dans un contexte hors des espaces conventionnels d’art. Il a exécuté des décors sélectionnés pour le théâtre et le cinéma.

Nombreuses critiques et plusieurs articles concernant son œuvre, ont vu le jour dans des journaux et des revues grecs et étrangers.

Il a publié des textes sur l’art et sur des problèmes socio- esthétiques dans plusieurs livres, revues, journaux et autres publications, tant en Grèce qu’à l’étranger.

Il a réalisé plusieurs présentations individuelles et collectives de son œuvre en Grèce, en France, en Allemagne de l’Ouest et de l’Est, au Luxembourg, en Espagne, en Yougoslavie, en Irlande, en Albanie, au Japon, en Belgique, en Algérie, au Chypre, aux Etats-Unis, en Suède, en Roumanie, en Israël, en Angleterre, en Italie, au Canada, en Turquie, en Iran, en Russie, en Égypte, dans des galeries privées, des pinacothèques et des musées.

Artist's Related Posts